Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/06/2009

Micros et caméras indiscrets dans les domiciles privés

 

 

 

Micros et caméras indiscrets dans les domiciles privés. 

 

 

Pour simplifier et par convenance personnelle,  nous nous limiterons aux micros d’ambiances. 

À l’époque,  « je me réveille ».  Je découvre ma condition dans le montage de l’affaire Bousquet.  J’en prends conscience. 

Par ailleurs,  je suis déjà bien avancé sur certains sujets mais,  en ce qui me concerne,  internet n’est pas encore pour moi. 
Internet en est à ses premiers balbutiements.  Les sites
CONQUISTADOR SPACE  et  LES MYTHES FONDATEURS DE LA CONNERIE HUMAINE,  seront pour beaucoup plus tard. 


Le dossier 
J’ai aussi le dossier.  Ce dossier m’est parvenu par un stratagème sans nom,  à la limite du racontable.  Rien que le stratagème dégage une odeur pestilentielle.  Ça sent le Préfet à plein nez mais aussi,  une autre odeur.  C’est l’odeur des Financiers charognards  (L’odeur de la Finance des curés). 

Ce dossier est,  lui aussi,  un des piliers centraux de la manipulation actuelle.  Décidément,  Dieu,  la Shoah,  le Sida,  la Science,  rien ne me sera épargné.  Ce dossier,  je décide de me le garder sous le coude et d’attendre des jours meilleurs. 

Comme tout le monde,  je connais les moyens dont disposent certains pour espionner les autres.  Oui !  Mais voilà !  Ma situation vient de changer.  Je suis peut être devenu les autres.  Un tour du propriétaire s’impose. 


Pour l’ordinateur,  on ne se fait pas d’illusion. 
Un ordinateur peut fonctionner tel un émetteur.  D’ailleurs,  à cette époque,  je reçois des courriers anonymes postés aux Etats Unis  (Papier format américain).  Ces courriers me font penser qu’outre Atlantique,  en temps réel,  on sait ce que je fais et surtout,  ce que j’ai en tête.  J’assimile cela à de l’intimidation. 


C’est donc avec une certaine dérision que le paranoïaque se met à la recherche des micros indiscrets. 
De suite,  on abandonne le mobilier.  Cette maison est dépouillée,  il y a peu de meubles mais,  c’est déjà trop.  La recherche de micros dans les meubles peut devenir un travail titanesque.  Et,  pour quel résultat ? 


On se limite donc à un contrôle visuel de l’intérieur de la maison. 
C’est une maison ancienne.  Les défauts dans les murs et les plafonds sont nombreux. 

Néanmoins,  dans le plafond de la salle de séjour,  un œil avisé peut découvrir une imperceptible déformation.  Ce qui caractérise cette déformation au milieu des autres,  c’est son aspect parfaitement géométrique.  C’est pratiquement une pièce de monnaie. 

Le défaut dans le plafond est à peine perceptible.  De plus,  il n’y a aucune trace de retouche de peinture.  S’il y a,  la « pièce de monnaie » a été implantée,  voilà plusieurs années,  à l’occasion de travaux de peinture. 

Précisément,  les derniers travaux de peinture ont été effectués à l’époque de la préparation de l’affaire Bousquet.  (C’est facile à dire.  Une fois que l’on sait !) 

Naturellement,  j’ai autre chose à faire que de perdre mon temps à investir davantage.  Si je casse le plafond à cet endroit et que je ne trouve rien,  je peux continuer.  Ce ne sont pas les défauts qui manquent.  Et,  quand j’en aurai terminé avec les plafonds,  on peut attaquer les murs.  On imagine le travail. 


D’ailleurs,  c’est une bonne idée !  Que de ne pas retirer la pièce de monnaie. 
Pour fonctionner,  un micro émetteur a besoin d’une alimentation électrique.  Aussi infime soit-elle,  cette alimentation électrique est nécessaire. 

Et voilà !  Si moi je sais comment on recharge une pile à distance,  j’imagine que les OS des services spéciaux aux ordres du Préfet le savent aussi.  Toute technicité mise à part,  il faut entrer dans la maison.  Ensuite,  ce n’est que du matériel et l’enfance de l’art. 


Des spécialistes plus 
Pour ces spécialistes que d’autres ont qualifié de « passe muraille »,  entrer en toute discrétion dans une maison en l’absence des occupants légaux est du domaine de tous les jours.  Mais voilà,  nos spécialistes sont des spécialistes plus. 

L’objectif recherché n’est pas précisément la discrétion.  Dans le milieu des flic-curés,  on aime à la provocation ou à l’intimidation.  L’une ou l’autre,  c’est comme on veut.  Bref !  La maison est régulièrement visitée et elle ne s’en cache pas. 

De plus,  nos flics-curés prélèvent la laine sur le mouton.  Un jour,  c’est une chaise qui disparaît.  Un autre jour,  un pull over.  (De préférence,  des objets qui ne m’appartiennent pas directement.  C’est mieux pour rehausser le problème.) 
Par la suite,  j’en apprendrai de bien meilleures mais on ne me dit pas tout.  Allez comprendre ! 


L’antenne relais 
Maintenant que l’on sait recharger la pièce de monnaie en électricité,  il faut envisager une antenne relais. 
Pour un micro émetteur de ce genre,  une antenne très longue est nécessaire. 


Justement !  Y a ! 
Mon conseiller municipal de voisin,  un agriculteur,  a bricolé une sorte d’alimentation électrique pour,  en apparence,  desservir un hypothétique appareillage au niveau de l’une de ses granges. 

Des années durant,  je n’ai jamais rien observé à l’extrémité du fil.  L’extrémité du fil a toujours pendouillé bêtement,  telle une antenne radio.  (Pour le cas où certains comme moi n’auraient pas compris.) 

Là encore,  j’aurais pu ne jamais m’apercevoir de rien si le démontage de l’antenne n’avait donné lieu à une énième provocation et si la pièce de monnaie dans mon plafond n’avait disparue par la même occasion en laissant un vilain trou à l’emplacement. 


Une guerre se suffi à se justifier par elle même. 
Pour des gens qui gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre,  une guerre se suffi à se justifier par elle même. 

Pour aboutir à mélanger quelques cuillères et fourchettes dans un tiroir de cuisine,  autant de moyens mis en œuvre peut paraître disproportionné.  Je suis d’accord avec vous.  Mais,  ce n’est pas moi qui décide et c’est vous qui payez.  D’ailleurs,  vous ne savez pas tout. 


Quand on paie,  on a le droit de savoir. 
Un micro et une antenne relais,  faut-il encore savoir où cela va ?  Et,  à qui cela profite ?

L’antenne relais est installée sur un terrain appartenant à un élu local. 
Naturellement pour autant,  il ne faut pas rêver.  Si l’élu local connaissait l’existence de l’installation,  il est probable qu’il en ignorait la réalité de l’usage.  (Secret défense !) 

De plus,  connaissant l’intéressé,  il serait ridicule de l’accuser de faire un usage personnel de cette antenne relais.  (Le ridicule ne tue pas,  jusqu’à preuve du contraire.  Je ne souhaite pas prendre de risque.) 

Bon !  Si on vous pose la question,  vous répondrez :  « Je sais pas ! » 
L’armée dispose de tous les moyens de transmissions envisageables. 

 

CONQUISTADOR SPACE 
http://conquistador-space.over-blog.fr/ 

LES MYTHES FONDATEURS DE LA CONNERIE HUMAINE 

http://echofrance.wordpress.com/ 

 

 

 

Commentaires

.

Les Français sont revenus à la situation du début des « années 40 ».
Ils sont soumis à :
- Une monnaie d’occupation ;
- Des journalistes d’occupation ;
- Des mœurs judiciaires dignes du nazisme ;
- Des collabos financés et au service de qui ? L’Europe, les Américains, ou le Vatican ?

Néanmoins, dans les moyens mis en œuvre par l’Europe pour asservir les foules on reconnaît les méthodes de curés :
- « Générer l’incompréhension, les désordres, la délinquance, la criminalité, l’injustice, la misère, les maladies, les épidémies, les conflits, les guerres, les famines, etc. »
Le tout reposant sur l’ignorance et les mensonges permanents avec lesquels les individus sont douchés par les médias.
Bernard Monnier

La démocratie ratatouille
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/09/la-democratie-ratatouille.html

Écrit par : Bernard Monnier | 01/10/2009

Les commentaires sont fermés.