Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2009

LA RÉCUPÉRATION POLITIQUE ( Tout est bon ! )

.  

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905, 

Cessez un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte ! 



Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, 
la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
(Le malade,  l’industrie première.) 

GENS QUI RIENT.  GENS QUI PLEURENT. 
.





Suite à la fermeture arbitraire de mon adresse « echofrance@hotmail.fr » par Hotmail,  je mets sur blog et je rediffuse ce témoignage qui a dérangé. 

Nous sommes en droit de nous poser la question de savoir en quoi les séries de meurtres d’enfants et de personnes en France et en Europe semblent concerner les US. 






LA RÉCUPÉRATION POLITIQUE 
Tout est bon ! 


Un témoignage d’André DART
 
(Résistance éveil) 




Madame le député Maire de Pau. 

Vous m'avez interpellé lors de la marche blanche, organisée ce samedi 02 juillet à Pau en mémoire de la disparition puis du meurtre présumé du jeune collégien, ALEXANDRE JUNCA.

Vous m'avez interrogé sur la raison de la présence notre banderole, qui je le rappelle indiquait sur une face :  Emmanuel BOUCHET,  Alain DUBOIS,  Hervé BOY,  Jean ESBASCH ET LES NOMBREUX MEURTRES QUALIFIES EN SUICIDE...

Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal,  mais à cause de ceux qui regardent et qui laissent faire.  Albert EINSTEIN. 

Et sur l'autre DISPARITIONS SUSPECTES JAMAIS ELUCIDEES :
Yoann VASQUEZ,  Philippe LARRE,  Didier SEGUIN,  Laurent PRAT BARADAT,  Caroline JOURDIN,  Anouar ZEHTI,  Francine DUEE et Ingrid sa fille de 8 ans  ET TOUS LES AUTRES.....

POURQUOI ???
VÉRITÉ !!! JUSTICE !!!
Collectif Autre Monde
ASSOCIATION TERRE D'ESPOIR

Nous vous avons répondu que nous étions venus soutenir les parents et la famille d'Alexandre JUNCA,  et leur témoigner de notre compassion et de notre solidarité.

Que nous étions des citoyens indignés et forts inquiets que ce type de faits (récurrents) puisse se perpétrer et se répéter en toute impunité, que les responsables ne soient JAMAIS punis et que les familles doivent faire face à une chape de plomb institutionnelle (dans le cas des affaires que nous dénonçons).


Concernant la présence de notre banderole 
Vous nous avez demandé si cela n'était pas déplacé ?  Nous vous avons indiqué que,  bien au contraire,  c'était la malheureuse et terrible occasion d'être présent et de témoigner de notre indignation.

À vos insinuations relatives quant à une quelconque forme de récupération ?  Nous ne sommes pas, nous, des politocards compromis dans ces faits ! 

Nous ne sommes pas les élus de la ville dans laquelle se produisent ces méfaits et dans laquelle la justice bafoue les familles de victime!

Nous vous rappelons à juste titre ce que nous vous avons alors répondu avant que vous ne tourniez les talons : 
« Si les faits que nous rappelions sur notre banderole avait été résolus, si la VÉRITÉ avait éclaté et si JUSTICE avait été rendue, notre banderole n'aurait pas eu lieu d'être et peut être que cela aurait contribué à ce qu'Alexandre ne soit jamais assassiné ».

Puisque vous semblez vouloir conserver une certaine forme de légitimité et peut être une certaine omerta sur les sordides affaires qui ont cours au travers de la ville que vous gérez.  (Vous faite partie du conseil municipal). 
Nous vous invitons à informer la famille DUBOIS du recours effectué il y a maintenant 3 ans auprès de la cour pénale européenne sans qu'ils n'aient eu aucune réponse à leur requête depuis.

La mère d'Alain DUBOIS a été à l'époque dissuadée et menacée à demi mot de porter plainte contre X dans le meurtre de leur fils par l'inspecteur de Police chargé de l'enquête (celle d'Emmanuel BOUCHET qui présente des similitudes avec les circonstances de la disparition d'Alexandre)  indiquant que tout que ce que la maman pourra faire "se retournerait contre elle dans tout les cas" !!!!

Ces propos, Madame le Maire, je les tiens de la bouche même de Madame DUBOIS !

Ces faits parfaitement inadmissibles et intolérables doivent nous conduire,  citoyens lucides et conscients,  à nous réapproprier la souveraineté que nous vous avons déléguée et dont vous nous avez TRAHI,  vous et vos homologues. 

Il EST GRAND TEMPS QUE NOUS EXIGIONS DES COMPTES DE LA PART DE NOS ÉLUS ET DES REPRÉSENTANTS DE NOS INSTITUTIONS qui sont censé être à notre service et non le contraire !!!

Puisque vous semblez aujourd'hui vous sentir concernée par ces faits inadmissibles et intolérables, indignez-vous et usez de vos fonctions et relations pour influer en haut lieu,  honorant ainsi les fonctions pour lesquelles vous avez été élue.

Dans l'attente de votre action imminente, veuillez agréer, Madame le Maire, je vous salue avec force, honneur et détermination même ceux qui n'en ont jamais eu.

André DART, citoyen lucide membre du collectif AUTRE MONDE.


Merci de réagir si vous vous sentez concerné soit directement auprès de l'intéressée soit par mail ou sur mon blog : 
http://yenamarre.com.over-blog.com/article-lettre-ouverte-a-martine-lignieres-cassou-maire-de-pau-78473505.html 


Mais qu’en font-ils de tous ces vieux ?  (La liste Charlton)
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/09/qu-en-font-ils-de-tous-ces-vieux.html 


 

 

La grande aventure des enfants Haïtiens

 

 

 

LA GRANDE AVENTURE 

des enfants haïtiens 



Les Petits Poucets d’Haïti ! 
De Claude Ribbe, lundi 1 février 2010 S


Haïti, l’un des pays les plus pauvres du monde, est naturellement l’un des premiers pays fournisseurs d’enfants adoptés par l’Occident et en particulier par la France.


L’adoption est souvent une bonne solution pour des orphelins qui retrouvent une famille aimante et équilibrée. Elle ne l’est pas toujours cependant.


D’abord parce que les prétendus « orphelins » ne sont pas toujours orphelins mais souvent abandonnés par des familles pauvres qui n’ont pas les moyens des les élever. Relisons Le Petit Poucet de Charles Perrault.


Ensuite parce qu’il arrive que des enfants haïtiens soient véritablement vendus, par leur propre famille ou par des intermédiaires, et pas toujours pour être adoptés.


Le président Aristide avait déclaré la guerre à certaines filières, notamment canadiennes, où les adoptions étaient combinées à d’abominables systèmes d’assurance-vie. Ces enfants-là, une fois adoptés, mouraient beaucoup, comme bien on pense.


Les trafics d’organes ne sont pas non plus qu’une légende ni une source d’inspiration pour les cinéastes (voir ou revoir Dirty pretty things de Stephen Frears).


Quant aux réseaux de pédophilie, ils opèrent ouvertement à Port-au-Prince. Les troupes d’occupation, notamment celles de l’ONU, et même la diplomatie, comptent de nombreux amateurs dans ce domaine.
On me dira qu’il existe une administration haïtienne qui protège les mineurs et supervise les adoptions. Quand on sait ce qu’est l’administration haïtienne, l’une des plus corrompues du monde, on peut absolument tout imaginer.
A moins que l’administration haïtienne supervisant les adoptions soit la seule administration haïtienne à fonctionner et qu'elle soit la seule structure intègre du pays.


On a fait beaucoup de cas de la souffrance des familles adoptantes qui attendaient en trépignant leur petit Haïtien, mais rares sont les articles de presse qui se placent du point de vue des enfants adoptés.


Dix Américains appartenant à l’une des sectes qui opèrent en Haïti ont été arrêtés à la frontière dominicaine, avec leur cargaison d’enfants volés, âgés de 2 mois à 13 ans. Cela montre, au passage, que la République dominicaine n'est pas très regardante.


Si le président René Préval a voulu alerter l’opinion en faisant procéder à cette arrestation, quitte à mécontenter ses amis américains, c’est sans doute que ce genre d’opérations se pratique en ce moment à très grande échelle dans son pays. Il a voulu aussi montrer que les Américains ne peuvent pas tout se permettre.


Si René Préval avait une quelconque autorité sur les Américains, il ne leur aurait pas livré les clés du pays comme il vient de le faire et il aurait insisté auprès d’eux pour que son ex-ami Jean-Bertrand Aristide rentre d’exil, comme l’attendaient les électeurs de 2006 qui n’étaient autres, en réalité, que les partisans du président enlevé par les États-Unis avec la complicité de la France de Chirac et de Villepin, le 29 février 2004.

De Claude Ribbe, lundi 1 février 2010 


08/06/2009

Les Ripoux

 

.  

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905, 

Cessez un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte ! 



Qu’elle soit cérébrale ou matérielle, 
la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
(Le malade,  l’industrie première.) 

GENS QUI RIENT.  GENS QUI PLEURENT. 

 

 

 

Les Ripoux 

 

 

Des institutions fantômes  (De l’encre noire sur  du papier !)  

Tout ce que l’on voit de l’Europe ne son que des images. 

Ponctuellement,  les médias produisent un éclairage positif sur des institutions ou des administrations qui ne sont rien d’autres que des images. 

 

 

Il faut se méfier des images. 

Ces belles images masquent des fonctionnaires incompétents,  intouchables,  payés à prix d’or pour ne rien faire et de plus,  toujours à la recherche de quelque chose à voler. 

 

Ces fonctionnaires intouchables sont au service d’un système qui gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. 



Les Ripoux 
http://www.dailymotion.com/video/xbevw8_deux-policiers-fi...  


  


Ces deux flics n’ont pas de raison de s’inquiéter.  Sous les ordres de leur patron,  le Préfet,  ils ont l’habitude de faire bien pire. 

Quand les policiers chauffent les manifs. 
http://libertesinternets.wordpress.com/2009/06/01/ces-pol...