Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/10/2010

Axe CIA-VATICAN

.  

Messieurs les bénéficiaires de la loi 1905, 

Cessez un peu de nous parler du régime Nazi et balayez devant votre porte ! 



Qu’elle soit matérielle ou cérébrale, 
la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
(Le malade,  l’industrie première.) 

GENS QUI RIENT.  GENS QUI PLEURENT. 
.


Dans cette Europe dominée par les curés,  l’argent sert à créer les problèmes.  Non pas à les résoudre ! 





Axe CIA-VATICAN 


En cas d’intérêts communs, 
La CIA et le VATICAN savent parfaitement collaborer. 
Traduction d’un texte de World History Archives 



Le blanchiment d'argent par le biais du Vatican en Amérique latine (principalement Panama).
Des millions ont été glissés aux
« mouvements de solidarités ».
Le Vatican a également aidé l'argent « asservissement » de la CIA pour la « solidarité », qui a été le début d'une longue alliance anti-communiste entre l'
Église et l'agence d'espionnage américaine.
http://www.hartford-hwp.com/archives/62/269.html   



 

Europe, CIA,  VATICAN,  Société, Science, Justice, Injustice, Politique, Finance, Religion, Curés, Manipulation, Pouvoir




La CIAet leVatican 
AlbionMonitor, numéro 53, le 14 avril 1998  



L’information est venued'unrapport derenseignementnouvellementrévélépar l'équivalent italiende laCIA.
Dans l'espoir
de recueillirdes informationsqui pourraient êtres utilisées pourdiscréditerle PapeJean-Paul II nouvellement élu,  lesSoviétiques autour de1979,  auraient mis sur écoutel'appartement du secrétairedel'ÉtatduVatican.

Lerapportindiqueégalement queleKGBétait prêtàassassiner le dirigeantcatholique :
 «. ...lafigure duPape[serait],  sinécessaire,  éliminer physiquement ».  Cela sembleappuyer l’hypothèsede longue dateque legouvernementcommuniste était à l'origine de latentative en 1981sur laviedupape. 


LesSoviétiquesdétestaientlenouveaupape polonais.
Sonfranc-parler,  sesvuesanti-communiste font de luiune figure de prouehéroïquepourbeaucoupdanslebloc de l'Est  (En particulier,avec le mouvementpopulairede Solidarité en Pologne).


D
es millionsont été glissésaux
« mouvementsde solidarités ». 
Avec l'avancéedes fonds secretspar Reagan pour les Contrasau Nicaragua,  lePapea commencésecrètement les financements « solidaires ».

LeVaticana égalementaidél'argent« asservissement » de la CIAàla « solidarité », qui a été ledébutd'une longue allianceanti-communiste entre l'Égliseetl'agenced'espionnageaméricaine.
(Officiellement, lesystèmea cesséaprès que le sénateurPatrickMoynihanaitdécouvert desopérations, où laCIAa utiliséune société privée defondsanti-catholiques sandinisteau Nicaragua.). 
Finalement,  l'Églisecatholiqueest devenueleporte-parolele plus virulent del'Amérique latinesocialiste. 


Le bras principaldu Vaticana été la BancoAmbrosiano  (la plus grandebanqueprivéeenItalie).
Le
Président de la Banque,  RobertoCalvi,  a mélangél'argententresesvoûtesetlaBanquedu Vatican. 
(Une banque privée peut prêter des fonds dont elle ne dispose pas.)
Avec une aidede trésorerieavancéepar RobertoCalvi,  la Banquedu Vatican a vendu des actionsà un prixgonfléau Vaticanmannequin« Laramie » (une sociétéau Panama). 


RobertoCalviaurait ainsi inscrit leVaticande 60millions de dollarsde profits. 
EnJuin1982,  RobertoCalvi a été retrouvémort,  soncorpspendu sousle pont de Blackfriarsà Londresavec unebriquedans lapochede sa robe demoine  (mélodramenoir). 


Dansles semaines qui suivirentlamort de RobertoCalvi,  la Banco Ambrosiano sera fermée. 
Il manque1,3 milliard de dollars.  L'Italie connait le plus grand scandale financierdepuisla seconde Guerre mondiale.  Le directeurdelaBanquedu Vaticandémissionneaprès que ses liens avecRobertoCalviaient été divulgués(une grande partie de l'argent a été récupéréà partirdes comptesde la Banquedu Vatican).  Finalement33autres banquesseront reconnues coupablesde fraude. 


Maisquia tuéRobertoCalvi, et pourquoi ? 
Il existe(au moins)trois suspects principaux :

- Le KGBestle suspectle plusprobable, parce que les documentsnouvellementrévélésmontrentqueles Soviétiques étaientdéterminés à mettre fin auxcroisadesanti-Rouge duPape. 
Après1982,  l’affaire dévoiléedela participation de laBanquedu VaticanavecRobertoCalviet, bien sûr, en 1981 la tentative d’assassinat du Pape,  l'Église semble avoir cessé les financements clandestins. 

- La MAFIA,  un transfugeaffirmeen 1992queRobertoCalvia été étranglé car il a trahilaCosa Nostra. 
Dans cetteversion,  la Banco Ambrosianoa servi de blanchiment pour l'argent de la drogue etRobertoCalvia été condamné à mortpour avoir « emprunté » cet argentdans le but demaintenirsa banqueà flot. 

- L’OPUSDEI,  « unpuissant groupelaïcde la droitecatholiqueespagnole »
  (comprendra qui pourra, traduction respectée). 
L'Opus Deiaétéune forceimportanteen Espagnependant les dernières annéesdudictateurFranco.  Derrière lesilencedu groupe se cacheune banquenerveuseau serviceduVatican. 


ProsConspiracynote queleKGBet l'OpusDeiontdes théoriescontraires. 
Laversiondu KGB  (des Soviétiques)  prédit avec justesse quela mortde RobertoCalviexposera la malhonnêteté de l'entreprise. 
En revanche,  la version de l’
Opus Deisupposequeles initiésimaginaient quel’assassinat de RobertoCalviéviterait de dévoiler lesopérations complexes et secrètes.


Ouétait-ceun suicide? 
La policede Londresa estimé qu'il avaitpris sapropre vie. 
B
ien que safamilleait dépensé une fortuneà essayer de prouverle contraire,  uneenquêtede suivia décidéqu'ilne pouvait pasêtreprouvé une autre manière. 


L’axe CIA-VATICAN 


Notes personnelles de l’administrateur du blog 

1)  Des guillemets ont été rajoutés aux expressions : « mouvements de solidarités,  solidarité,  solidaire ». 
En effet,  que veulent dire ces expressions dans la bouche de gens qui gagnent au désordre et qui vivent de la misère qu’ils produisent ?  Il y a un piège ! 


2)  La version de la MAFIA n’est pas satisfaisante.  Si la Cosa Nostra à perdu de l’argent,  ce ne peut être qu’après la fermeture de la Banco Ambrosiano suite à la mort de RobertoCalvi. 

La version de la MAFIA semble destinée à flouer la réalité.  Y auraient-ils des intérêts entre la MAFIA et le VATICAN ? 



3)  Le rapport de  « l’équivalent italien de la CIA »  confirme qu’en cas d’intérêts communs,  ce qui est le cas aujourd’hui en Europe,  la CIA et Le VATICAN savent parfaitement collaborer.